NEWS

The last beat

Le 25 juin 2009, dans la salle d’urgence de l’hôpital Ronald Reagan à Los Angeles, le coeur de Michael Jackson bat une dernière fois. À 13:52, les urgentistes détectent chez lui un faible pouls, à hauteur de 53 BPM. Tels furent les derniers instants de vie de Michael Jackson. Dans la froideur de cette salle d’urgences, sans ses enfants à ses côtés, le corps du Roi de la Pop a tenté de réagir et de renouer avec la vie. En vain.

11 ans plus tard, le constat est amer : rarement une célébrité n’aura suscité autant de jalousie et provoqué des réactions parfois plus que malsaines. Si dans ses dernières années Michael Jackson n’a pas fait les meilleurs choix pour sa vie et sa carrière, rien ne justifie le manque de respect continu qu’il subit. Déjà de son vivant, les choses n’étaient pas simples. Il était conscient qu’il avait créé  cette image de pop star qu’est Michael Jackson et en assumait le prix. Jusqu’aux trahisons des siens, de son entourage et même de certains de ses fans. Volé, trompé, humilié. Comme disait cette chanson de 1978 que beaucoup trop de fans semblent ignorer pourtant : « That’s What You Get (For Being Polite) » (Voilà ce que ça te rapporte d’être poli). La gentillesse (la vraie, désintéressée) n’est pas une valeur à la mode. Elle ne l’était pas en 2009, et elle ne l’est toujours pas aujourd’hui.

On se demande aujourd’hui si on doit être triste ou en colère. Très surement les deux. Dans tous les cas, le gâchis reste immense. Si une partie de la communauté des fans continue à oeuvrer pour tenter de prendre soin de son patrimoine, les vraies actions, celles de ceux qui détiennent les clés pour présenter de façon innovante l’oeuvre de Michael Jackson aux nouvelles générations, se font toujours attendre.

Et posons-nous bien cette question : que reste-t-il de l’héritage de Michael Jackson ?

Mon cher Michael, décidément tu as vécu très mal entouré et tu es mort bien seul.

Mais on ne t’oublie pas, et on continuera à parler de toi.

RIP

You may also like...

Laisser un commentaire