dossier, NEWS

MJ & Friends: Brandy & Monica

Michael Jackson en filigrane

 

The Boy is Mine

L’année 1998 marque un tournant audacieux dans la stratégie marketing de l’industrie musicale. Le temps d’un hit, les majors n’hésitent plus à s’associer et mettent même à profit le travail de leurs producteurs et artistes respectifs pour nourrir des ambitions communes.

Sur le projet « The Boy is Mine », les labels Atlantic et Arista Records s’accordent brillamment afin de propulser les carrières de leurs deux jeunes et talentueuses égéries du R&B. L’objectif commun est de réaliser un véritable coup de maître dans les charts du monde entier.

Probablement non conscientes de la stratégie en cours d’élaboration par leurs maisons de disque, Brandy (Rayana Norwood) âgée de 19 ans et Monica (Denise Arnold), 18 ans, sont « élues » pour porter sur leurs frêles épaules ce qui deviendra l’un des derniers coups de maître de l’industrie du disque. La fraîcheur spontanée et naturelle de chacune prendra vite le pas sur la naïveté que leur jeune âge leur impose afin d’accomplir un tel miracle. Leur complicité devient alors à l’écran et sur bande master le ciment solide d’un grand tube de la fin du millénaire précédent.

brandy_monica_the_boy_is_mine

Les deux chanteuses américaines enregistrent « The Boy is Mine » en 1997. Dallas Austin, en qualité de fidèle soutien du début de carrière de Monica est à la réalisation du morceau. La chanson, composée par LaShawn Daniels, Japhe Tejeda, Fred Jerkins III, Rodney « Darkchild » Jerkins et Brandy elle-même, est conçue comme un miroir respectueux au single de « Thriller », « The Girl is Mine », interprété par Michael Jackson & Paul McCartney une quinzaine d’années plus tôt.

A peine plus âgé que les deux miss, le jeune Rodney Jerkins signe ici son tout premier coup de maître et accède à la renommée mondiale grâce à sa production. Toutes les grandes lignes de « The Girls is Mine » sont ici scrupuleusement respectées, le rythme, la langueur, le bridge et les joutes verbales, le R&B en plus.

Le morceau est proposé simultanément sur le second album de Brandy « Never Say Never » (Atlantic Records) et celui de Monica « The Boy is Mine » (Arista Records). Le single sort chez Atlantic alors que le titre pour l’album va à Arista, échanges de bons procédés. L’alliance est parfaite, le R&B urbain teinté de hip hop de Brandy s’harmonise parfaitement au R&B plutôt soul et suave de Monica. Les filles règlent à tour de rôle leurs comptes autour du thème de l’homme qu’elles convoitent.

Les radios diffusent en boucle le morceau pendant tout l’été 1998 et au-delà. La chanson réalise des records incroyables, « The Boy is Mine » devient la seconde chanson de l’histoire à entrer directement à la première place du Billboard Hot 100 après « Can’t Buy Me Love » des Beatles en 1964. Les chanteuses accèdent à la gloire mondiale et inscrivent dans le même temps leur premier numéro 1 au prestigieux classement. Presque 3 millions de copies s’écoulent dans le monde et le titre reste N° 1 pendant 13 semaines consécutives.

Les récompenses ne pleuvent pourtant pas en 1999 car la concurrence est rude cette année-là. Le duo est nominé dans trois catégories aux Grammy Awards mais n’est distingué par l’académie que dans la catégorie de la meilleure chanson R&B en duo ou en groupe. Les récompenses pour le meilleur album de l’année et la meilleure chanson R&B allant respectivement à Céline Dion pour « My Heart Will Go On » et Lauryn Hill pour « Doo Wop (That Thing) ».

L’ère Darkchild

Fort du succès rencontré par Rodney Jerkins (a.k.a Darkchild) avec « The Boy is Mine », les stars américaines ne manquent pas de jeter leur dévolu sur le jeune prodige en vogue. Il produit entre autre « If You Had My Love » de Jennifer Lopez, « It’s Not Right But It’s Okay » de Whitney Houston en 1999. « Say My Name » des Destiny’s Child et « If I Told You That » de Whitney Houston et George Michael l’année suivante (duo manqué pour Michael Jackson qui manquera à l’histoire de la planète pop).

Dans le même temps, le producteur atteint la consécration en collaborant à la production de l’album « Invincible » de Michael Jackson dont seul « You Rock My World » connaîtra une résonance auprès du grand public, « Unbreakable » essaye sans succès de se frayer un chemin en qualité de single. Seuls un pressage 12‘’ promo européen  et un CD-R promo français deviendront les timides preuves d’existence de ce single. Ses autres productions, majoritaires sur l’album, sont souvent méconnues ou parfois incomprises des admirateurs du chanteur.

michael_jackson_invincible

L’aventure So Plush

En 2000, Rodney Jerkins inscrit le dernier tube des Spice Girls intitulé « Holler ». Voilà peut-être la raison qui le pousse, lui aussi, à produire son girls band comme beaucoup l’ont fait avant lui, le groupe se fait appeler So Plush. Le premier album éponyme du quatuor R&B féminin devait sortir à l’automne 2000 chez Epic Records sous le label de Rodney Jerkins, « Darkchild Records ». L’album produit 2 singles, « Damn » et « Things I Heard Before » avant d’être annulé pour cause de différences créatives et commerciales entre le groupe et le label.

so_plush_advance_cd

Michael Jackson participe à la promotion du projet en enregistrant un message téléphonique à l’instar de nombreuses autres stars en réclamant que Rodney lui envoie sans tarder sa copie de l’album des So Plush, surréaliste mais véridique ! à écouter sur deux CD rarissimes « So Plush Sampler » et « So Plush Advance »

 

Rodney Jerkins est naturellement sollicité pour donner un nouveau coup de baguette magique aux nouveaux opus de Brandy et de Monica. La barre a été placée tellement haute en 1998 que le public trépigne d’impatience et guette la moindre annonce de la sortie d’un album.

Brandy – Acte 2

brandy_full_moon_advance_cd_usa

Brandy décoche la première, en janvier 2002 avec son single à succès « What About Us? » (que les fans de Michael Jackson auraient rêvés entendre sur un tel morceau) qui entre dans le top 10 sans accomplir de véritable exploit. L’album et le single « Full Moon » s’en sortent timidement et font déjà amende honorable que le son Jerkins tend déjà à s’essouffler auprès du grand public. Pourtant, l’album est de très bonne facture, et aujourd’hui encore, il reste très apprécié des fans du genre. Sur le titre « It’s Not Worth It » Jerkins utilise un rush vocal de Michael Jackson issu des sessions « Invincible » que l’on entend clairement et qui donne une belle dimension et une texture intéressante au morceau. Au final, l’album gagnera son succès en Europe à la force des bras avec sa réédition incluant en bonus track une reprise de la chanson « Another Day in Paradise » de Phil Collins enregistrée par Brandy et son frère Ray J.

brandy_full_moon_cd_japan_1

En mai 2002, Brandy, en nouvelle maman rayonnante, débarrassée de son étiquette d’adolescente de la sitcom Moesha, poursuit la promotion de son album et se présente aux MTV Video Music Awards pour annoncer la toute première prestation solo de Justin Timberlake sur « Like I Love You ». Sans le savoir, ce soir-là, elle passe déjà le relais à la génération des Neptunes et à l’ère de Pharell Williams au grand dam du son Jerkins.

Monica – Acte 2 (ou presque)

Monica prend du retard, la production de son nouvel album traîne et sa vie personnelle est entachée de sombres faits. Alors que son nouvel opus n’est pas encore tout à fait abouti, le single « All Eyez on Me » est envoyé en radio en juin 2002 pour les USA et en juillet pour l’Europe avec la promesse d’une sortie d’album le 23 juillet en Amérique et en Août/Septembre pour le vieux continent… mais rien ne vient.

monica_all_eyez_on_me_single_adavance_cd

Le single, made in Darkchild, surfe sur les variations du titre « P.Y.T » de Michael Jackson. Les fans exultent car il est possible d’y entendre des ad-libs inédits issus de la bande master de la chanson que Jackson a confié à Jerkins pour la création du morceau. Ce dernier ne manquera pas de les mettre clairement en avant. La version A Cappella de « All Eyez on Me » trouve une bonne place sur le maxi du morceau sans jamais avoir eu l’opportunité de se retrouver sur CD. Les fans attendront les flots de fuites déraisonnées des multitracks des chansons de Michael Jackson pour entendre ces ad-libs superbes sous format numérique.

monica_all_eyez_on_me_12_uk

Le retard dans la production de l’album « All Eyez on Me » est d’abord dû au fait que Clive Davis, le nouveau mentor de la chanteuse, décide de lui faire signer un nouveau contrat chez JRecords/BMG branche satellitaire d’Arista Records. Davis décide également de remplacer Dallas Austin, le producteur exécutif historique de la chanteuse par Jermaine Dupri. Le jeu des chaises musicales pèse alors lourdement sur les délais de livraison de l’album, sans cesse reporté. On parle désormais du mois d’octobre, puis de novembre (visualisez le plan promo français). « All Eyez On Me », le single, s’essouffle et n’arrive finalement pas à conquérir la critique, ni le public.

monica_all_eyez_on_me_japan_cd

Monica se trouve plus encore dans la tourmente quand le Japon décide finalement de sortir l’album en octobre après trop de dates reportées. L’internet s’empare alors de tous les morceaux et les diffusent dans le monde entier en un instant. Monica devient l’une des premières artistes à voir sa nouvelle production entièrement piratée. De fait, la sortie de l’album « All Eyez On Me » est finalement et définitivement annulée dans le reste du monde.

Monica décide de rebooter son album en 2003 en conservant quelques chansons du projet avorté pour son opus suivant intitulé « After the Storm ». « All Eyez on Me » peut y apparaître ça et là en bonus de quelques éditions CD européennes et japonaises. Désormais Monica donne sa confiance et les commandes de son retour à Missy Elliot.

rodney_jerkins_versatility_cd

La fulgurance de la production de Rodney Jerkins s’essouffle avant de retrouver un nouvel élan à partir de 2006 sur « Déjà Vu » de Beyoncé et Jay-Z et « Can’t Leave ’em Alone » de Ciara (feat. 50 Cent). La même année, il sort pour son compte l’album « Versatility » sur lequel le titre « Ride With Me » utilise le même loop vocal de Michael Jackson insufflé sur le morceau « It’s Not Worth It » de Brandy.

En 2008, il retrouve Brandy sur le projet « Human » puis inscrit quelques collaborations avec les Pussycat Dolls, Janet Jackson, Lady Gaga, Nelly Furtado et Justin Bieber (entre autres). Depuis quelques années, le producteur se fait rare.

Brandy et Monica poursuivent leur carrière en ponctuant toujours leurs albums de savoureux mid et up-tempos qui font le bonheur de ceux qui prêtent encore oreille à leurs productions sur un marché embouteillé de nombreuses stars d’un jour.

En 2005, sur son best of, Brandy reprend « Rock with You » de Michael Jackson (enregistrée pour l’album de Quincy Jones, Q’s Jook Joint, 1995) et confirme toute la passion d’une génération à valoriser l’oeuvre du Roi de la Pop. En 2012, elle retrouve son acolyte Monica pour un nouveau duo, plus confidentiel, sur « It All Belongs To Me ».

Le Saviez-vous ?
De 1997 à 1999, Rodney Jerkins est sollicité par les équipes de MJJ Productions pour remixer les titres « Don’t Stop, Don’t Stop » du groupe No Authority, « Daydreamin’ » de Tatyana Ali et « Do You Feel Me? (…Freak You) » (feat Mr. Cheeks) de Men Of Vizion.

François Allard / MJStreet (mai 2020)

 

Plus de détails pour les addicts

 

Brandy – Full Moon


CD sampler américain

Réf: PRCD 300741

  • 01. What About Us ?
  • 02. He Is (Snippet)
  • 03. I Thought (Snippet]
  • 04. It’s Not Worth It (Snippet)
  • 05. Full Moon (Snippet)

brandy_full_moon_snippets_cd_usa

 

CD sampler allemand

Réf: PROP05260

  • 01. Full Moon (Snippet)
  • 02. I Thought (Snippet]
  • 03. When You Touch Me (Snippet]
  • 04. Apart (Snippet)
  • 05. What About Us ? (Snippet)
  • 06. It’s Not Worth It  (Snippet)
  • 07. He Is  (Snippet)
  • 08. Come A Little Closer  (Snippet)
  • 09. Wow  (Snippet)

brandy_full_moon_sampler_cd_germany

 

CD sampler français

Réf: No Ref

  • 01. What About Us ?
  • 02. He Is (Snippet)
  • 03. I Thought (Snippet]
  • 04. It’s Not Worth It (Snippet)
  • 05. Full Moon (Snippet)

brandy_full_moon_sampler_cd_france

 

CD sampler australien

Réf: No Ref

  • 01. What About Us ?
  • 02. He Is (Snippet)
  • 03. I Thought (Snippet]
  • 04. It’s Not Worth It (Snippet)

brandy_full_moon_sampler_cd_australia

 

(d’autres visuels à venir)

 

Monica – All Eyez On Me


CD promo européen

(voir le plan promo français)

Réf: MONAEOM1

  • 01. All Eyez on Me [Blacksmith Remix]
  • 02. All Eyez on Me [Radio Edit]

monica_all_eyez_on_me_cd_uk

 

CD promo américain #1

Réf: J1DJ-21203-2

  • 01. All Eyez on Me [Version I]
  • 02. All Eyez on Me [Version II]
  • 03. All Eyez on Me [Instrumental]
  • 04. All Eyez on Me [Call Out Hook]

monica_all_eyez_on_me_promo_cd_usa1

 

CD promo américain #2

Réf: J1DJ-21181-2

  • 01. All Eyez on Me [Radio Edit]
  • 02. All Eyez on Me [Instrumental]
  • 03. All Eyez on Me [Call Out Hook]

monica_all_eyez_on_me_promo_cd_usa2

 

Maxi CD européen (enhanced)

Réf: 74321 96187 2

  • 01. All Eyez on Me [Radio Edit]
  • 02. All Eyez on Me [Blacksmith Club Radio Mix (feat. Rahzel)]
  • 03. All Eyez on Me [MaUVe Vocal Mix]
  • 04. All Eyez on Me [MaUVe Dub Mix]
  • 05. All Eyez on Me [Video]

monica_all_eyez_on_me_single_cd_uk

 

Maxi CD australien

Réf: 74321972502

  • 01. All Eyez on Me [Radio Edit]
  • 02. All Eyez on Me [Blacksmith Club Radio Mix (feat. Rahzel)]
  • 03. All Eyez on Me [MaUVe Vocal Mix]
  • 04. All Eyez on Me [MaUVe Dub Mix]

monica_all_eyez_on_me_single_cd_australie

 

12″ promo anglais #1

Réf: No Ref

  • A1. All Eyez on Me [MaUVe Vocal Mix]
  • A2. All Eyez on Me [MaUVe Dub]

monica_all_eyez_on_me_12_promo_uk1

 

12″ promo anglais #2

Réf: No Ref

  • B1 All Eyez On Me [Radio Edit]
  • B2 All Eyez On Me [Instrumental]
  • A1. All Eyez On Me [Blacksmith Club Rub]
  • A2 All Eyez On Me [Blacksmith Clubstrumental]

monica_all_eyez_on_me_12_promo_uk2

 

CD promo interview européen

Réf: 74321 6638 2

monica_all_eyez_on_me_interview_cd

 

Sampler américain de l’album (dédicacé ^^)

Réf: J1DJ-21201-2 RE-1

01. Too Hood [Feat. Jermaine Dupri]
02. All Eyez on Me [Snippet]
03. U Shoul’ve Known [Snippet]
04. U Deserve [Snippet]
05. Breaks My Heart [Snippet]
06. I Wrote This Song [Snippet]

monica_all_eyez_on_me_sampler_cd_europe

 

Single « So Gone » (Album « After the Storm »)

Réf: 828765150125

01. So Gone [Radio Mix]
02. All Eyez on Me [Radio Edit]

monica_so_gone_single_cd

 

DVD australien « Pepsi More Music The DVD »

Réf: RVOOII

Seul support DVD comportant la vidéo de la chanson « All Eyez On Me » qui rend hommage à Michael Jackson. Visez le mur derrière le DJ.

>>> MJStreet vous offre la vidéo contenue sur ce support (Résolution 720 X 540)

pepsi_dvd_australie

 

(d’autres visuels à venir)

You may also like...

Laisser un commentaire