MJStreet Weekly, NEWS

MJStreet Weekly (semaine du 27/01/2019)

Un flop à Paris, un vague espoir à Broadway… C’est le MJStreet Weekly.

 

On commence avec le flop (prévisible) de l’expo On the Wall au Grand Palais. Avec une promo assommante qui fut l’occasion de véhiculer des idées saugrenues et déplacées sur le Roi de la Pop, cette vision « arty » du Roi de la Pop n’a pas séduit. On peut accuser les Gilets Jaunes de tout les maux de la terre, ils ne sont pas responsables du contenu pauvre et des élans de révisionnisme de ce projet ambitieux sur le papier, et raté dans la réalité. Sur un objectif de 100 000 visiteurs (un objectif peu ambitieux lorsque l’on sait que l’expo de Bowie a séduit près de 200 00 visiteurs à Paris), les équipes de la RMN font les comptes et tombent sur un chiffre bien tiède : 70 000 tickets délivrés à celles et ceux qui espéraient découvrir un discours intelligent et documenté sur Michael Jackson. Il n’en est rien. Et saluons cette phrase extraite d’un article du site Bilan.ch qui s’étonne de l’absence de la statue de Michael Jackson et Bubbles réalisée par Jeff Koons : « Les collectionneurs possédant les trois exemplaires archi dorés de la statue en porcelaine de Michael Jackson avec son singe favori ont refusé de participer à cette entreprise un peu désespérée. » La messe est dite.

On continue avec le projet « Don’t Stop ’Til You Get Enough » produit par l’Estate. Après Immortal (à travers le monde) et ONE (en résidence à Las Vegas), John Branxa et Karten Langford (oubliez John McClain, il est définitivement absent des projets) misent sur Broadway. Le show promet de rendre hommage à la carrière de Michael Jackson en proposant un récit qui se déroule au moment où le Roi de la Pop prépare les Dangerous Tour. Est-ce que ce sera l’occasion pour l’Estate de remasteriser une VHS des répétitions qui a leaké il y a bien longtemps déjà sur le net. En tout cas, le show débutera à Chicago (du 29 octobre au 1er décembre 2019), avant de s’installer à New York et très probablement Londres. À suivre…

Très en avance cette année, l’Estate annonce déjà la sortie du calendrier officiel 2020. Voici un visuel provisoire. Précommande ici.

 

You may also like...

Laisser un commentaire