MJStreet Weekly, NEWS

MJStreet Weekly (semaine du 13/01/2019)

Des boulets en pagaille, un Podcast super cool et Moonwalker à la télé… C’est le retour du MJStreet Weekly !

Le documentaire « Leaving Neverland » fait beaucoup parler de lui. Réalisé par Dan Reed (qui a déjà produit un documentaire sur la pédophilie) et financé en partie par HBO, ce film offre une tribune à Wade Robson et Jimmy Safechuck. Ces deux anciens « amis » du Roi de la Pop tentent depuis plusieurs mois (voire années) de mener des actions en justice en accusant Michael Jackson d’attouchement sexuels. Le tout à titre posthume, sinon c’est moins « drôle ». Robson, dont la carrière de « danseur / chorégraphe » stagne depuis plusieurs années, rêvait en 2011 de mettre en scène le show ONE produit par l’Estate et le Cirque du Soleil. Sauf que John Branca a préféré jeter son dévolu sur Jamie King, estimant que Robson n’avait pas les épaules pour gérer un tel projet. Robson commence alors à lancer des accusations sans preuve contre Michael Jackson. Un revirement surprenant mais logique, qui fait écho à la frustration et l’appât du gain du jeune homme. Il multiplie les déclarations sulfureuses et semble oublier qu’il a témoigné sous serment en 2005 en faveur de Michael Jackson dans le cadre du procès Arvizo. En 2009, le livre-canapé (hé oui !) « The Michael Jackson Opus » lui offre une page, une occasion en or pour lui de rendre hommage à Michael Jackson et de louer ses qualités en tant qu’ami et coach dans le métier de danseur… No Comment.

Quant à Safechuck, que Michael Jackson avait fréquenté à la fin des années 80,  ses plaintes ont été jugées ridicules par la cour et furent simplement rejetées. Il avait notamment listé des faits dont les dates et lieux ne correspondent pas.

Voilà donc le « casting » réuni pour ce documentaire qui revient sur un dossier pour lequel Michael Jackson a été jugé innocent, et sur lequel le FBI a enquêté pendant 10 ans sans trouver la moindre preuve de culpabilité.

Mais nous vivons dans un monde ou la rumeur et le scandale font gagner de l’argent. Souvenez-vous du magazine Ooops qui avait aussi écorné l’image de Michael Jackson en son temps (et ce du vivant de Michael bien entendu).Un exemple parmi tant d’autres. Le festival Sundance a décidé de programmer « Leaving Neverland ». Le sérieux et la volonté de proposer des films de qualité qui ont aidé à bâtir la réputation de ce rendez-vous annuel sont mise à mal.

Ne comptez pas sur les amis ou la famille de Michael pour le défendre. Oprah Winfrey ne volera pas à son secours, Steven Spielberg non plus. Les membres de la famille Jackson brillent par leur absence et leurs quelques tentatives de défense restent bien timides.

De leur côté, les fans n’ont pas tardé à s’organiser. Une pétition demandant la déprogrammation du film a déjà réuni plus de 36 000 signatures. Vous pouvez la signer ICI si ce n’est pas déjà fait.

Nous vous invitons aussi à envoyer des mails (en masse) en anglais ou en français à toutes les personnes en charge du projet Leaving Neverland :
Sundance – programming@sundance.org and Institute@sundance.org
HBO – general@hbo.com
UK Channel 4 Ian Katz @iankatz1000
Ethel Mercedes: emercedes@channel4.co.uk
Dan Reed – jojo@amospictures.co.uk

N’oubliez pas d’utiliser les hashtags : #BoycottSundanceFestival #MJFam

L’Estate affirme ne rien pouvoir faire pour stopper cette diffusion prévue fin janvier pendant le festival. Le même Estate qui a siplement et purement bloqué et interdit le documentaire sur les sessions photos de Vogue et d’Ebony de 2007 pour violation de droits  l’image. Comme s’ils ne pouvaient pas trouver un accord avec les réalisateurs de ce documentaire qui a l’avantage de parler de Michael Jackson en tant qu’artiste.

Voilà où nous en sommes les amis. C’est 2019, les 10 ans de la disparition de MJ. Et nous ne sommes que début janvier. Préparez-vous à un défilé de charlatans prêts à tout contre du cash facile sur le dos du Roi de la Pop. Il faudra être fort.

 

Pour changer de sujet, et pour se faire du bien aux oreilles, Raphaël Melki, animateur de « La Musique Se Livre » a récemment reçu Richard Lecocq et François Allard, les co-auteurs du livre référence « Michael Jackson, la totale ». Pendant cette émission d’un heure, ils reviennent sur la carrière du Roi de la Pop avec une sélection de titres fouillée et quelques surprises au programme. Vous pouvez écouter la version Podcast ici.

 

Arte diffuse le 18 janvier prochain à 22h30 le film « Moonwalker ». Warner ne dispose plus des droits du film, qui sont désormais gérés par l’Estate. Cette diffusion est une timide célébration des 30 ans de ce long métrage entièrement financé par Michael Jackson.

You may also like...

Laisser un commentaire